Création du Conseil canado américain pour l’avancement des entrepreneures et des dirigeantes d’entreprise

Bonjour,

Comme vous l’avez appris aujourd’hui, le premier ministre Justin Trudeau s’est rendu aux États Unis pour sa première rencontre avec le président Donald Trump. Plusieurs dirigeantes d’entreprise canadiennes ont accompagné le premier ministre à Washington (D.C.) et ont pris part à une table ronde avec des cadres de direction américaines pour discuter des moyens que peuvent prendre le Canada et les États Unis pour accroître le succès économique en assurant l’égalité des chances pour les femmes sur le marché du travail et en contribuant à leur avancement dans le milieu des affaires.
Aujourd’hui, à l’appui de l’engagement commun de stimuler nos économies, le premier ministre Trudeau et le président Trump ont annoncé la création du Conseil canado américain pour l’avancement des entrepreneures et des dirigeantes d’entreprise.
Le renforcement du pouvoir d’action des femmes dans le monde des affaires favorise l’innovation, ce qui en retour contribue à la création d’emplois, à la croissance et à la prospérité des populations des deux côtés de la frontière. Nos efforts pour aider les entreprises canadiennes à se développer et à réussir sur le marché mondial reposent sur notre conviction que les femmes apportent des compétences et des expériences uniques au secteur des affaires. Notre gouvernement croit que le Conseil mixte permettra de supprimer les obstacles à la participation économique des femmes, de promouvoir la croissance des entreprises appartenant aux femmes, et de renforcer notre croissance économique et notre compétitivité globale. Le fait que cet enjeu était une priorité de la première rencontre officielle entre le premier ministre et le président confirme notre engagement continu à l’égard de la croissance économique, de la promotion de l’innovation et de l’avancement de l’égalité entre les sexes.
Nous avons toutes et tous un rôle à jouer pour faire en sorte que toutes les femmes et filles exploitent pleinement leur potentiel. Notre gouvernement sait que les femmes apportent une importante contribution à la prospérité nationale et mondiale et reconnaît que lorsque l’ensemble des citoyennes et citoyens participent également au secteur économique, nos pays et l’économie mondiale ne s’en portent que mieux.

Maryam Monsef, C.P., députée

Amour et argent peuvent faire bon ménage – Documentaire & Guide

Bonjour,

Visuel – Amour et argent peuvent faire bon ménage – Documentaire & Guide

Relais-femmes et les production mainslibres, en collaboration avec la Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec (FAFMRQ) et Hélène Belleau (INRS) vous présentent le documentaire Amour et argent peuvent faire bon ménage, réalisé par Sophie Bissonnette et disponible gratuitement sur l’espace web www.amour-et-argent.ca.

L’amour et l’argent : un tabou qui persiste au sein des couples! À travers différents témoignages de couples et de spécialistes, le documentaire présente les codes amoureux dont il faut tenir compte dans les discussions autour de l’argent, les principaux modes de gestion utilisés par les couples, sans oublier les conséquences financières d’une rupture. Il apporte également des éléments de clarification sur les différents types d’union au Québec et démystifie la croyance du « mariage automatique » pour les conjoints de fait.

Ce documentaire fait le tour de la question et favorise la discussion que ce soit dans un centre de femmes, un groupe communautaire, une maison de la famille, une bibliothèque, une classe au secondaire, au cégep ou à l’université, et pourquoi pas chez vous avec vos ami-e-s ou en famille!

Sur l’espace web www.amour-et-argent.ca vous retrouverez :

  • le documentaire Amour et argent peuvent faire bon ménage, disponible gratuitement en ligne;
  • le guide d’accompagnement du documentaire pour animer un atelier ou un café-rencontre dans votre milieu (bientôt disponible);
  • des suggestions de lecture, des outils, des guides, et des sites web de référence pour amorcer une réflexion sur l’amour et l’argent, comprendre le « mythe du mariage automatique » et les aspects économiques et légaux dans une relation de couple et bien plus encore…

Nous vous invitons également à découvrir une ressource complémentaire au documentaire, L’amour et l’argent : guide de survie en 60 questions, écrit par Hélène Belleau et Delphine Lobet, publié aux Éditions du remue-ménage le 14 février 2017.

Alors, courage! En 60 questions (dont certaines dérangeantes), les auteures vous invitent à affronter ce tabou conjugal, à réfléchir et à agir. Avec humour, clarté et rigueur, et sans vous faire la leçon. Y a-t-il une meilleure façon de gérer l’argent à deux? Quelle différence ça fait d’être marié? À quoi faut-il penser quand on emménage ensemble? Et quand on devient parents?

Ce livre présente de nombreuses histoires de vie et une foule d’informations pratiques. Il révèle aussi les résultats inédits de la première grande enquête sur le sujet au Québec.

Pour en savoir plus :<span « > <span « >www.editions-rm.ca/livres/amour-et-argent-l

Pour en savoir plus sur le documentaire, obtenir de l’information complémentaire afin d’organiser un visionnement dans votre milieu et pour toute autre question, n’hésitez pas à nous contacter :

relais@relais-femmes.qc.ca ou (514) 878-1212 poste 1301.

Merci de partager cette information dans vos réseaux!!

Guide de la série Droits et recours des victimes d’actes criminels

L’Association québécoise Plaidoyer-Victimes vient de compléter la réédition du premier guide de la série Droits et recours des victimes d’actes criminels. Entièrement mis à jour, le guide « Votre parcours dans le système de justice » vise à aider les victimes d’actes criminels et leurs proches à comprendre le fonctionnement du système de justice pénale, à orienter leurs démarches pour obtenir aide et réparation et à faciliter l’exercice de leurs droits et recours. On retrouve dans ce guide complet et pratique tout ce que les victimes et les personnes qui les accompagnent doivent savoir pour naviguer de façon éclairée dans le système de justice.

Le guide offre:

  • plus de 200 questions-réponses;
  • plus de 80 conseils pratiques, notes et capsules d’information;
  • plus de 100 références à des ressources utiles.

Vous y trouverez:

  • des informations de base sur les différents tribunaux.
  • des explications sur toutes les étapes du processus judiciaire.
  • des renseignements concrets sur la préparation du témoignage à la cour.
  • des informations sur les recours possibles pour porter plainte ou contester une décision.

Pour consulter le guide en format électronique, cliquez ici

Pour commander un ou des exemplaires papier, cliquez ici

Cordialement,

Katia Leroux

Agente de recherche et d’information

Coalition main rouge : action de blocage le 21 février 2017 à 7h30

À TOUS LES SYNDICATS DE LA FNEEQ

 Bonjour,

Nous vous informons de l’action de blocage de la Coalition opposée à la privatisation et à la tarification des services publics (Main Rouge), qui se tiendra le 21 février 2017 à 7 h 30 à la Place du Canada à Montréal. 

Presque 5 ans jour pour jour après notre blocage de la Tour de la Bourse, le 21 février, nous lancerons un message clair au gouvernement Couillard que la lutte unitaire pour la redistribution de la richesse se poursuit et que nous exigeons des engagements pour un réinvestissement massif dans les services publics, les programmes sociaux et l’action communautaire dans son budget de mars 2017.

Au moment où il annonçait des surplus budgétaires de 1,7 milliards$, en décembre dernier, le gouvernement Couillard a lancé quelques maigres promesses d’investissements en santé et en éducation. Les politiques d’austérité ont mis à mal le système de santé, l’éducation, le filet social et se sont attaquées aux plus vulnérables d’entre nous.

Pendant ce temps, le gouvernement québécois se fait complice du Big Four (EY, KPMG, PWC et Deloitte), quatre grandes compagnies internationales qui facilitent et encouragent l’évasion fiscale et l’évitement fiscal des plus riches et des grandes entreprises. Or, en luttant plus sérieusement contre ce phénomène, il pourrait récupérer 740 millions $ qui échappent aux caisses de l’État, chaque année.

Devant un gouvernement qui fait la sourde oreille, une seule solution s’impose: augmenter la pression pour le forcer à aller chercher l’argent qui nous échappe.  Le 21 février prochain, on s’attaque directement à l’un des centres nerveux de l’évasion fiscale et de l’évitement fiscal à Montréal.

Ensemble, revendiquons, que le gouvernement lutte activement contre l’évasion fiscale et rétablisse la taxe sur le capital des banques afin de réinvestir massivement dans les services publics, les programmes sociaux et l’action communautaire autonome.

Mobilisation et inscriptions:

Nous vous invitons à le diffuser largement le matériel de mobilisation (affichetract et évènement Facebook).

Les nouvelles concernant la mobilisation entrent au compte-goutte. Afin de planifier le déroulement de l’action, nous vous demandons de remplir, AVANT le 10 février, le formulaire d’inscription destiné aux groupes. Vous pouvez y indiquer le nombre de membres de votre organisation qui y seront. Notez qu’un formulaire pour les personnes venant seules est également disponible, mais il n’est PAS nécessaire de le remplir si vous nous en  transmettez un pour tout votre groupe. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous écrire. Ces informations sont importantes également pour que le travail de communication fasse écho aux différents secteurs et aux différentes régions mobilisées.

Formations:
Pour se préparer à cette action de blocage, la Coalition Main rouge a offert  jusqu’à maintenant trois formations sur la désobéissance civile. Il en reste encore une à venir, à Montréal, le 16 février, à 14h, au Centre Saint-Pierre (salle 200). Veuillez noter que la participation aux formations n’est pas obligatoire et aucune inscription n’est requise.

Solidairement,

JEAN MURDOCK, secrétaire général et trésorier

FNEEQ-CSN

 

ACCUEIL DU NOUVEAU PERSONNEL ENSEIGNANT PAR LE SEECO : ACTIVITÉ PRÉVUE LE 22 FÉVRIER 2017

Bonjour,

Les membres du Comité exécutif vous invitent à un atelier s’adressant particulièrement au nouveau personnel enseignant embauché durant les dernières années. L’atelier aura lieu le mercredi 22 février 2017 de 12 h à 13 h au local 2.321 au campus Gabrielle-Roy. Celles et ceux qui veulent se rafraîchir la mémoire sont aussi les bienvenus! Cette session d’information vous permettra d’en apprendre davantage sur les particularités entourant :

– l’échelle salariale

– le calcul de la tâche d’enseignement

– l’assignation des postes

– l’obtention de la permanence

– les assurances collectives

– la vie syndicale

Une période de questions suivra.

Un dîner sera servi.

Veuillez confirmer votre présence avant le mercredi 15 février à 16 h, à seeco@cegepoutaouais.qc.ca

Merci,

Le Comité exécutif du SEECO

Condition féminine Canada – Processus de nomination au Sénat

Bonjour,

Comme vous le savez peut-être, le Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat (Comité consultatif) a lancé le prochain cycle du processus permanent de nomination au Sénat afin de pourvoir six (6) postes vacants prévus au Sénat : un (1) pour le Nouveau-Brunswick, trois (3) pour la Nouvelle-Écosse et deux (2) pour l’Ontario. La date limite pour soumettre une candidature pour ces postes est le 25 janvier 2017 à 23 h 59, heure normale de l’Est.

Pour que les renseignements concernant le processus de nomination au Sénat soient largement diffusés parmi les Canadiens et Canadiennes, je vous encourage à les faire circuler dans vos réseaux comme vous le jugez bon. À titre de référence, vous trouverez ci-joint une lettre de la présidente du Comité consultatif ainsi qu’un document d’information en français et en anglais.

Le Comité consultatif écoutera le public et se fondera sur les critères de mérite pour la nomination de ces Canadiennes et Canadiens appelés à contribuer de façon appréciable aux travaux du Parlement. La mixité fera partie intégrante des facteurs considérés au moment d’évaluer le mérite des candidatures, l’objectif étant d’avoir un Sénat paritaire.

Grâce à votre aide, espérons que le Comité recevra des candidatures variées, qui représentent un large éventail d’expériences, de savoirs et de compétences.

Je vous remercie pour votre soutien et votre engagement.

 

Visuel du 8 mars 2017

Le thème du 8 mars cette année sera « L’égalité sans limites ».

Vous pouvez obtenir plus d’information sur ce thème en vous rendant sur le site web de la FFQ: http://www.ffq.qc.ca/2017/01/journee-internationale-des-femmes-2017-theme-et/

De plus, la date limite pour finaliser la commande du matériel est le mardi 24 janvier. Donc, si vous désirez modifier votre commande, vous avez jusqu’à mardi le 24 janvier pour nous en informer.

J’en profite également pour vous inviter à nous envoyer vos activités pour le calendrier du 8 mars. Afin de faciliter la production du calendrier, nous apprécierions beaucoup si vous pouviez nous envoyer vos activités avant le 8 février s.v.p.

Merci et au plaisir,

Condition féminine Canada – Les musées canadiens recrutent

Le gouvernement du Canada veut que toutes les Canadiennes et tous les Canadiens aient la possibilité de présenter leur candidature pour siéger au conseil d’administration des institutions fédérales. Cette approche ouverte, transparente et fondée sur le mérite favorisera la parité entre les sexes et aidera à refléter la diversité de la société canadienne.

Les six musées nationaux du Canada mettent en valeur notre culture et notre patrimoine, en plus d’offrir des espaces de création, de rencontre et d’échanges. Ils célèbrent notre diversité et font rayonner le Canada sur la scène internationale. Pour remplir leur mandat, ces institutions culturelles doivent pouvoir compter sur un conseil d’administration dévoué.

Il y a en ce moment plus de 45 postes vacants aux conseils d’administration de nos six musées nationaux. Le gouvernement du Canada est à la recherche de Canadiennes et de Canadiens passionnés d’art, de sciences ou d’histoire pour combler cinq présidences, deux vice-présidences et plusieurs postes à temps partiel au sein des musées suivants :
Musée canadien de l’histoire;
Musée canadien pour les droits de la personne;
Musée canadien de l’immigration du Quai 21;
Musée canadien de la nature;
Musée des sciences et de la technologie du Canada;
Musée des beaux-arts du Canada.

Il y a aussi des postes disponibles au conseil d’administration de :
• l’Office national du film du Canada;
Téléfilm Canada.

C’est une occasion à saisir pour les chefs de file de votre collectivité ou réseau — de même que pour celles et ceux qui ont ce le potentiel de le devenir.

Veuillez diffuser le lien ci-dessous, où l’on peut connaître les postes disponibles : https://www.appointments-nominations.gc.ca/index.asp?lang=fra

Voici un message de la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly : https://youtu.be/Rf32Xy1ccvY

Message de la ministre Monsef

C’est un honneur pour moi d’avoir été nommée ministre de la Condition féminine et c’est un privilège d’avoir l’occasion de promouvoir l’égalité entre les sexes au Canada. Je suis également fière d’être membre d’un gouvernement qui a fait de l’égalité entre les sexes l’une de ses principales priorités.

À plusieurs égards, ce portefeuille me tient personnellement à cœur. Toute ma vie, je me suis efforcée d’appuyer la réussite des femmes et des filles dans le milieu de travail, dans la collectivité et sur la scène politique. J’anticipe avec joie de poursuivre le travail de la ministre Hajdu, notamment pour contrer et prévenir la violence fondée sur le sexe, pour assurer la réussite économique des femmes et favoriser l’accès d’un plus grand nombre de femmes à des postes de pouvoir. Nous allons également poursuivre nos efforts en vue de renforcer l’application de l’analyse comparative entre les sexes au sein du gouvernement du Canada et ainsi aider les femmes à réaliser leur plein potentiel.

Mon objectif primordial est de continuer à guider Condition féminine Canada sur la voie d’un formidable succès. Votre passion et votre engagement sont au cœur de notre travail et contribuent à créer les conditions de la réussite des femmes et des filles.

Au cours des prochains mois, je rencontrerai des parties prenantes partout au pays, et je compte bien travailler en étroite collaboration avec elles pour veiller à l’épanouissement des femmes et des filles au Canada.

Je vous remercie.

Maryam Monsef, C.P., députée